Aller au contenu

Pont-Rouge : un quartier connecté à la ville

Ce quartier a été bâti dans la commune de Lancy à proximité immédiate de la gare du même nom. Il a accueilli ses premier-ère-s habitant-e-s au printemps 2020. Pont-Rouge est situé en zone de développement. Il comprend 80% de logements d’utilité publique. Ainsi, des logements locatifs dont les loyers sont contrôlés par l’Office cantonal du logement et de la planification foncière tout comme les taux d’occupation (nombre minimum d’habitants par rapport au nombre de pièces) et d’effort (part minimum du revenu par rapport au loyer). De plus, le quartier propose aussi des appartements en propriété par étages sur droits de superficie.

En 2022, la deuxième étape prendra fin. Ce projet immobilier sera devenu un nouveau lieu de vie pour environ 1 800 habitant-e-s. Construit le long des voies ferrées du Léman Express et en bordure d’une gare de triage, le quartier totalisera 640 logements. Ils sont répartis dans 15 immeubles à l’architecture homogène.

Dans son environnement entièrement piétonnier et ses accès immédiats aux transports publics (train, tram et bus), le quartier offre un cadre de vie convivial. Avec la présence de commerces, de restaurants, d’activités et de services de proximité.

Un projet public-privé

Le projet de Pont-Rouge concrétise la volonté du Canton de Genève de proposer des logements en majorité d’utilité publique. Le quartier est à proximité immédiate de la gare de Pont-Rouge et de deux lignes de tram. Pont-Rouge se situe à l’entrée d’un pôle de développement urbain en devenir, le futur quartier Praille-Acacias-Vernets (PAV).

La Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif (FPLC) a coordonné la réalisation de ce nouveau quartier. La FPLC a également été maître d’ouvrage de six immeubles en propriété par étages. Cette fondation a acquis des CFF une parcelle de 62 500 m2 en substitution du Canton qui en avait négocié les modalités d’achat. Ensuite, la FPLC a cédé une partie de celle-ci à des fondations immobilières de droit public et octroyé des droits de superficie à des coopératives d’habitation sans but lucratif. Cela a permis de réaliser, après dépollution d’une partie du terrain, les immeubles prévus par le plan localisé de quartier adopté en 2010.

Une union de partenaires

Ce nouveau quartier de Lancy est le fruit de l’engagement conjoint de plusieurs structures hétérogènes et complémentaires. Le but commun est d’offrir une palette de logements en différentes catégories : propriété par étages, logements locatifs en catégorie HBM – habitation à bon marché – et HM – habitation mixte – pour toutes les tranches d’âge.

Il s’agit de:

  • La Fondation communale pour le logement de personnes âgées (FCLPA)
  • La Fondation communale immobilière de Lancy (FCIL)
  • La Fondation Nicolas Bogueret
  • La Fondation HBM Camille Martin
  • La Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif (FPLC)
  • La Coopérative d’habitation CoopLog Pont-Rouge
  • La Coopérative d’habitation Cité Derrière

2020 : première étape, début des emménagements

Les premier-ère-s habitant-e-s de Pont-Rouge ont emménagé à partir de mai 2020. Ils ont investi progressivement dix immeubles totalisant 445 logements. Dans le nombre, 349 sont des logements d’utilité publique. Ces derniers s’adressent à des étudiant-e-s, à des retraité-e-s, à des personnes et familles ayant des revenus modérés. La première étape a aussi proposé 96 appartements en propriété par étages. L’arrivée des nouveaux-elles habitant-e-s a été accompagnée par la création d’une association de quartier appelée « Adret Voies Vives ». Celle-ci travaille en lien avec la Ville de Lancy – par le biais d’une coordinatrice de quartier – et le Bureau de l’intégration des étrangers (BIE) du Canton de Genève.

2022 : deuxième étape, la livraison des derniers immeubles

La deuxième étape du projet Pont-Rouge accueillera les dernière-s habitant-e-s fin 2022. Celle-ci verra la livraison de cinq immeubles comprenant 171 logements, dont 124 logements d’utilité publique et 47 appartements en propriété par étages sur droits de superficie. Comme pour la première étape, plusieurs maîtres d’ouvrage différents collaborent.

Il s’agit de:

  • La Fondation HBM Camille Martin,
  • La Coopérative d’habitation Cité Derrière
  • La Fondation communale immobilière de Lancy (FCIL)
  • La Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif (FPLC).

2023: troisième étape, école et mobilité douce

Le quartier verra à la rentrée septembre 2023, l’ouverture d’un groupe scolaire au centre de celui-ci. Cette école de 16 classes accueillera également un restaurant scolaire, des locaux pour le parascolaire, des locaux de musique et des locaux collectifs pour le quartier. Elle sera bordée par un terrain multisport et une place de jeux publique.

L’école sera séparée des voies de chemin de fer par une importante noue et sera reliée par une coulée verte au Parc de la Mairie de Lancy, sur le coteau ouest qui surplombe le quartier. Le chemin des Mérinos permettra aux piéton-ne-s et aux cyclistes de rejoindre au sud le quartier du Bachet et sa gare en longeant les voies. Au nord, un cheminement sera créé avec un passage sous-voies, en-dessous de la route du Grand-Lancy. Il permettra de rejoindre le vallon de l’Aire, le nouveau quartier de Surville et même le Bois de la Bâtie en empruntant une passerelle au-dessus de la rampe Quidort.